Mes lectures d’Août 2015

Je reviens ce mois-ci pour faire un point de mes lectures mensuelles, car oui j’ai encore lu, moins de livres certes, mais j’ai passé moins de temps à lire, j’ai un peu plus crocheté et tricoté ma main ayant récupéré à 100%, plus de fils qui tirent… et j’ai un peu travaillé.

IMG_20150831_213551

J’ai donc lu :

  • Le complot contre l’Amérique, de Philip Roth (Ebook). On pourrait croire à un livre autobiographique, l’enfance de Philip Roth lors de la seconde Guerre Mondiale. Oui, mais non, ce n’est pas Roosevelt qui est président mais Charles Lindbergh (un aviateur). Il y expose une Amérique, où même être juif est mal vu, Lindbergh ayant sympathisé avec Hitler. Des lois sont créées pour casser les quartiers majoritairement juifs par exemple. Malgré cela, l’histoire n’est pas totalement inventée, puisque Philip Roth reprend des faits existants. En fin de livre, on retrouve une quarantaines de pages des explications, des biographies des personnes … pour se remettre au frais avec les évènements réels. J’avoue que j’ai eu du mal à le lire, je n’ai pas forcément accroché au style, car il parle d’une chose puis reviens sur un fait passé, explique des faits qui ne ce sont pas encore déroulés. Ca me perturbes, surtout en lisant ça avant d’aller me coucher, du coup les chapitres étaient tellement longs que je coupais en fin de paragraphe. Cela ne m’aurait peut-être pas dérangé si j’avais bien accrochée;
  • La mécanique du cœur, Mathias Malzieu. Je suis contente de l’avoir enfin fini, car il a trainé longtemps sur mes étagères, j’ai du le commencer deux fois sans le terminer. Mais après avoir vu le dessin animé l’année dernière qui était magnifique, il fallait que je le lise et que je retombe dans cet étrange environnement, entre Madeleine, qui répare les gens, dont le cœur du petit de Jack qui était gelé à la naissance. Jack vit alors avec une horloge rythmant les battements cardiaques mais doit faire attention à ne pas tomber amoureux. C’est sans compter une petite Andalouse du nom de Miss Acacia.
  • J’adore New-York, Lidsay Kelk (e-book). Que feriez-vous si vous découvrez le jour du mariage de votre meilleure amie que votre copain vous trompe et que les mariés étaient au courant ? Angela elle, décide de quitter l’Angleterre pour aller à New-York se changer les idées. De la elle va rencontrer Jenny, réceptionniste qui va l’aider à reprendre sa vie en main. Il se lit assez facilement, un peu de légèreté ne fait pas de mal parfois.
  • Ce que je peux te dire d’elles, Anne Icart. Blanche apprend que sa fille Violette vient d’accoucher. Après des années sans contact avec sa fille, Blanche décide d’aller la voir à Paris et espère que ce petit-fils puisse renouer les liens entre elles. Car un garçon, il n’y en avait pas eu depuis longtemps dans la tribu-famille constituée de sa mère et des deux cousines de sa mère. On voyage ici dans la vie de Blanche qui narre la vie de cette petite tribu avant sa naissance, jusqu’à son départ pour voir sa fille. J’ai bien apprécié lire ce livre, et on plonge  dans l’univers de la mode un peu, puisque l’une des cousine a sa propre maison de couture, dans laquelle Blanche va travailler.
  • L’occupation, d’Annie Ernaux (E-book). L’auteure nous raconte sa vie lorsque son ex, qu’elle a quittée, lui annonce qu’il a quelqu’un dans sa vie. Elle va alors tout faire pour essayer de trouver de qui il s’agit. J’ai un peu moins adhérer que Une femme mais il se lit assez rapidement ce qui a sauvé ma lecture.
  • La liste de mes envies, Grégoire Delacourt. Jocelyne, mercière, gagne au loto et s’imagine ce qu’elle peut faire avec les 18 millions et des broutilles qu’elle a gagné. Très sympathique a lire, j’ai résumé le livre à ma mère, en racontant la fin, de toute façon elle ne le lira pas et d’ici que le film passe à la télé on a le temps.
  • Une chanson pour Ada, Barbara Mutch (E-book). Dans l’Afrique de l’Apartheid, Ada grandit auprès de son Maître et de sa Maîtresse. Elle va avoir un enfant, de son maître et par trahison envers sa maîtresse, elle quitte le domicile pour s’exiler dans les quartiers noires chez sa tante. Mais le problème, le bébé est métis, et dans ce monde cela est mal vu. Elle va toutefois s’endurcir pour élever cet enfant à la peau claire que cela plaise ou non. Cathlyn, ne comprend pas la disparition d’Ada du domicile et va tout faire pour la retrouver. C’est un très beau roman, 427 pages, mais qui est plaisant à lire, étant un e-book je le lis avant de me coucher et j’ai pu le lire jusqu’à 1 heure du matin sans problème, me forçant à arrêter pour aller me coucher.
  • L’amour sans le faire, Serge Joncour. Contrairement au précédent, que j’ai lu en parallèle, j’ai eu plus de mal, je m’endormais en lisant l’après-midi. (Ce n’est pas pour autant que le livre est mauvais, juste qu’à lire deux livres si l’un est moins attirant que l’autre c’est plus compliqué du coup à lire, cela dit je trouve qu’il est assez long à s’installer, j’ai accroché dans la dernière partie). L’histoire tourne autour de Louise, mère célibataire, qui a choisi de laisser son fils à ses anciens beau-parents, et de Franck, le fils ainé de ces derniers. Tout  tourne autour d’Alexandre, le frère, fils et compagnon, mort bien trop tôt qui laisse des cicatrices dans cette famille bien étrange.
  • Les gens sont les gens, Stéphane Carlier. Un petit livre bien sympathique à lire qui redonne du peps à la vie. Nicole, 57 ans est psychologue, sa vie de couple n’a rien de trépidant, et est même exaspérante, son métier l’ennuie si bien qu’il lui arrive de piquer du nez en consultation. Un jour en se rendant en Bourgogne chez une de ses ancienne voisine, elle vit un petit cochon enfermé dans le but de l’engraisser pour le manger. Cette rencontre va changer beaucoup de choses par la suite. Il se lit très bien, en plus il n’est pas très long quand on veut lire un livre assez vite c’est un bon choix.

Cela fait donc un total de 8 livres, de toutes tailles, et dans mon défi d’en lire 11 dans une sélection de 13 de mal PAL et bien c’est fait, j’en aurais même lu plus du coup avec les e-book. Je suis en train de lire le 12ème qui ne tardera pas à être terminé, il sera donc dans la liste de septembre.

Notons aussi que lorsque j’indique E-book c’est pour indiquer le format dans lequel j’ai lu le livre, ils sont aussi disponibles en papiers bien souvent, c’est que j’ai par facilité acheté en numérique et que les prix étaient intéressants, ou qu’il y avait des promotions dessus.

Je vous parlerais prochainement de ma solution pour combler mes envies littéraires sans trop me ruiner (bon il n’y aura rien d’extraordinaire hein mais j’ai envie d’en parler);

Publicités

Une réflexion sur “Mes lectures d’Août 2015

  1. Encore un beau mois de lecture ! Justement hier je pensais à « La liste de mes envies », en me disant que je ne l’avais toujours pas lu !
    Depuis hier je lis mon premier Foenkinos, « Les souvenirs »! J’en ai lu 1/4, j’ai hâte de poursuivre ma lecture ! Pour le moment je trouve qu’il se lit facilement, mais il y a certaines tournures de phrases que je trouve rigolotes, belles ou poétiques ! A voir à la fin du roman !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s