Lectures de Septembre

Me voici pour les lectures du mois, qui sont moins nombreuses du fait de la reprise des cours, et j’ai 13 heures d’enseignement réparti sur le lundi et le mardi, autant vous dire que ça fatigue. Je suis contente du coup d’avoir mon mercredi pour me reposer.

Voici les livres que j’ai réussi à lire ce mois-ci :

  • Le temps vieillit vite, Antonio Tabucchi. Un recueil de 9 nouvelles sur le temps qui passe. J’avoue je n’ai pas tout compris, rare sont les nouvelles qui m’ont marquées et que j’ai réussi à lire consciencieusement. Je ne saurais trop quoi dire dessus.
  • Le flûtiste invisible, Philippe Labro. Ici aussi, ce sont trois histoires présentées dans le livre. Dans chacune d’elles, le destin est intervenu dans la vie des protagoniste. J’ai eu plus de facilité à le lire du coup, voulant savoir ce qu’il allait se passer. J’ai juste eu du mal avec les fins des histoires où l’auteur revient sur lui, ce qui m’intéressait au final c’était l’histoire de la nouvelle plus que ce qui allait autour. Je ne sais pas si c’est compréhensible, il faut le lire pour me comprendre ^^
  • Un goût de cannelle et d’espoir, Sarah McCoy . Mon coup de cœur ce mois-ci. J’ai mis un peut de temps à le lire, mais parce que je savais qu’il me fallait du temps devant moi pour pouvoir le lire, car une fois ouvert c’était difficile de m’arrêter, si bien qu’a la fin j’ai lu quasi d’une traite la centaine et quelques de pages qui me restait. Le soir avant de me coucher c’était donc dur de faire le choix de lire et être écœurer de le fermer ou ne pas lire et me coucher. Ici, on retrace la vie d’Elsie, une femme allemande. On suit son adolescence lors de la fin de la seconde Guerre Mondiale, et la fin de sa vie aux Etats-Unis. On y découvre ce qu’elle a fait pendant la guerre et elle intervient également sur la vie de Reba, une journaliste qui était venue l’interviewer pour un article sur les fêtes de Noël à l’étranger.  Entre également les problèmes de migration à la frontière Mexicaine. J’ai beaucoup apprécié ce livre, en plus cela parle de nourriture, puisque Elsie et sa famille sont boulanger. Et en prime à la fin il y a des recettes de gâteaux, qui me parlent très bien de par ma région natale et de la proximité avec l’Allemagne.

Et voilà pour ce mois-ci, trois livres mais la fin du mois a été riche pour moi par rapport aux deux premiers livres. Me voilà repartie pour un mois, encore sur un livre parlant de la religion juive, mais qui est plus d’actualité.

Publicités

Une réflexion sur “Lectures de Septembre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s