Ma recherche de maison – Episode 1

Il y a 3 semaines, j’ai été démarché par une banque de ma ville, la banquière faisait du pote à porte pour essayer d’avoir plus de client. J’ai accepté de prendre RDV avec elle ne serait-ce que pour avoir un ordre d’idée pour un prêt immobilier, l’idée germant dans ma tête depuis un moment. Je n’osais pas passer à l’acte, attendant de pouvoir utiliser mon PEL.Mais elle m’a dit qu’actuellement le prêt immobilier était plus avantageux que le PEL, ce qui m’a décidé à passer le cap.

Deux jours plus tard, me voilà dans son bureau afin de me faire une estimation de prêt. Elle me parle également de la banque des avantages avec le compte courant, certes moins cher en frais que la mienne, mais une fois que j’aurais 28 ans, on reviendra au même.

Je la quitte en indiquant que je vais réfléchir à tout cela à tête reposée. Mais avec une idée de prix pour l’achat d’un bien. J’en profite alors pour commencer le tour des agences de ma commune avec cette somme approximative. On me montre des maisons, je prend RDV pour les visites lors de ma seconde semaine de vacances me laissant le temps également de voir ma banque entre temps.

Je vais donc voir ma banque qui me reçoit, étudie mon cas me pose des questions, me fait des propositions pour 20 ans, 25 ans. Parfait, j’ai la possibilité d’avoir plus que la première, les coûts sont quasi identiques et même moins élevés à ma banque. (Taux plus avantageux, mais assurance un peu plus élevée mais elle gagne sur le total, je sais qu’après il est possible de prendre l’assurance ailleurs mais la première banque a un fonctionnement assez particulier, déjà lors de mon emménagement, on m’avait parlé d’un prêt à taux 0, mais la mienne était plus avantageuse pour moi également sur un taux 0 !).

J’en profite, même loin, pour me tenir à jour sur les offres disponibles et trouve des annonces pour du neuf, ce qui commence à me faire douter d’acheter dans l’ancien car pour quasi le même prix je peux avoir quelque chose qui sera à mon goût, et moins énergivore (je ne veux pas de chauffage électrique, ni de fuel, un garage, une baignoire, un jardin, et dans ma ville et pas ailleurs pour ne pas prendre ma voiture pour aller bosser , la fille pas chiante). Du coup le neuf permet d’avoir toutes les conditions réunies.

J’ai visité lundi le lotissement proposant des terrains viabilisés pour la maison, certaines sont déjà terminées depuis un moment, mais j’ai trouvé un lot qui me plait. Je me suis laissée un délai de réflexion, ne serait-ce que voir les premières maisons pour me faire une idée de la chose.

Cet après-midi, 4 visites étaient prévues, en arrivant j’ai eu la mauvaise nouvelle d’apprendre que la maison qui me plaisait le plus sur photo avait été vendue dès mon départ de l’agence il y a de cela 10 jours. L’après-midi commençait bien.

1ère maison : 17km de mon lieu de travail, un petit village. Trop de km à mon goût, une maison avec trop d’escalier, je veux quitter mon 4ème étage, ce n’est pas pour avoir une maison qui s’étale sur 4 niveaux ! (c’est des demi-niveaux à chaque fois donc ça fait du 2 étages, mais bon ce n’est pas une raison). Un petit jardin, un garage à côté de la maison et pas inclus un peu comme actuellement avec mon appartement youpi. La visite n’est pas concluante.

2ème maison : 10km de distance, ça passe à la rigueur, des pièces rénovées, mais une cuisine, une chambre à faire, la porte de la grange à changer pour y mettre ma voiture, un accès au jardin par la cave et non par la maison : pas très pratique… En plus, dès l’arrivée le mot d’ordre est donné : une statue de la vierge, une croix dans la courette devant la maison, on en retrouve encore dedans, j’étais assez mal à l’aise. Les travaux ne me font pas peur, mais la maison est à la limite de mon budget donc ce ne sera pas de suite, et un joli chauffage au fuel avec un gros bidon en plastique pour conteneur ça me fait peur.

3ème maison : dans ma ville : le pied, deux entrées différentes, un étage avec salle de bain (à refaire), une cuisine (à créer), des tapisseries à revoir. UN garage, yeah, mais en sous sol et pas d’accès direct à la maison obligé de descendre par l’extérieur. Peu de jardin pour faire un potager et surtout un chien qui n’arrête pas de japper à côté (je le croise à chaque fois que je vais travailler et l’entend surtout quand il est dehors) du coup avec Sweety ce n’est pas possible.

Résultat : rien de satisfaisant, rien d’autre ne m’a été proposé, sur le site je n’ai rien trouvé qui ne soit pas déjà vendu, du coup dès mon retour j’ai appelé pour le terrain et indiquer le lot qui m’intéressait. (D’autant que je pourrais continuer d’aller travailler à pied héhé)

Demain, visite  de deux autres maisons avec une autre agence, mais ne fois encore en dehors de ma commune…

A suivre…

Publicités

2 réflexions sur “Ma recherche de maison – Episode 1

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s