Les cadeaux aux maîtresses

Je viens pousser un petit coup de gueule comme qui dirait. Car deux fois par an, je vois sur les compte Instagram, fleurir les cadeaux aux maîtresses, pratique qui m’énerve à chaque fois.

Je ne dis pas ça parce que je suis professeur en lycée pro, et que du coup mes élèves ne me font pas de cadeaux (ce qui est faux, j’ai une élève qui l’an passé m’a offert des chocolats et avait fait pour sa classe et quelques professeurs des gâteaux de son pays). Cela m’énervait déjà avant d’être professeur.

C’est une pratique qui se fait depuis longtemps, petite j’avais déjà constaté cela, mais de façon assez rare, seul les fayots offraient un cadeau à la maîtresse. Bien sûr mes parents n’ont jamais fait partie de la catégorie de ceux qui achètent ou font quelque chose en offrande de fin d’année.

Ce qui m’énerve surtout c’est l’hypocrisie qu’il peut y avoir derrière quand on lit : oui l’instit’ mon gamin l’aime pas, elle est absente souvent, ça passe pas, elle est pas top… et qu’au final tu lui fais un cadeau, ben non c’est pas logique. Parce que t’en fais un à la maitresse de ton autre ? Pour pas qu’il y ait de jalouses ? Il faut assumer.

Ca m’est arrivée de faire des cadeaux, oui j’avoue avec mes camarades (j’étais au lycée et j’avais 16 et 17 ans à l’époque) nous avions fait des cadeaux à quelques profs, mais entre nous les élèves, et nous nous étions cotisés :

  • Une boite de Ferrero pour notre prof principale car très gentille et on l’adorait
  • Deux roses multicolore à notre prof de français, surtout que le jour-là, elle nous avait emmené au café du coin plutôt que de nous laissé enfermé dans une salle en cette fin d’année scolaire, pendant que l’autre groupe était en chimie dans les préfabriqués. Et cette prof était super, elle nous avait bien préparé pour le bac.

Mais au moins, ce ne sont pas mes parents qui ont payés (enfin si indirectement avec l’argent de poche), mais j’ai décidé de participer pour les professeurs que je trouvais méritant, en mon âme et conscience. Et ce ne sont pas des professeurs qui ont souvent des présents du coup donc qui l’apprécient.

Mon cadeau à moi, c’est d’entendre mes élèves me dire qu’ils aiment venir en cours et surtout quand ils réussissent.

Les maitresses de mes futurs enfant sont prévenues : elles n’auront rien de ma part niark niark niark. (Sauf des critiques parce que j’adore ça).

Publicités

Tri dans ma bibliothèque

P1010644-pola

Non, vous ne rêvez pas, je parle bien de faire du tri dans ma bibliothèque, ce qui peut être difficile pour moi.

Tout a commencé lorsqu’un soir, je me promenais sur Hellocoton, dans la partie Ecologie, j’ai vu un blog ou la personne parlait de tri chez elle, dont sa bibliothèque et qu’elle avait revendu une partie de ses livres. Je me suis dit on va regarder comme ça on ne sait jamais. J’ai donc regardé un peu partout (car il y a des livres qui trainent dans mon appartement) et j’ai fait un tas de livres qui ne me servent pas, en crochet, tricot par exemple, j’avais acheté des livres au début, mais qui s’avèrent être bof au final et dont je ne ferais rien. J’ai aussi pris mes livres pour le concours de professeur, étant titulaire maintenant cela ne me sert plus (et je ne les ai pas ouvert pour certains…) donc autant qu’ils servent à quelqu’un. Pareil pour mes livres de cuisine, je ne les ouvres quasi pas, sauf les Tupperware ou les Guy Demarle, j’en ai donc sélectionné que je n’avais jamais utilisé, et hop dans la pile, un manga, des DVD (encore sous blister pour les Glee), des jeux vidéos auxquels je ne joue plus (sauf mon Mario ça se vend pas Mario). Et me voilà à passer ma soirée à essayer de revendre mes affaires.

J’avais l’option ebay, Priceminister, mais je voulais vider mon appartement, ne pas gérer X envois j’ai donc testé des sites spécialisés, pour lesquels on entre le code barre, et indique par la suite, si le produit est accepté ou pas, ainsi que le prix de reprise.

  • Momox.fr : il ne fait que racheter sur le site, mais revend après sur Amazon, Priceminister… L’envoi du colis après se fait sur Leipzig en Allemagne, mais l’avantage, les frais d’expédition sont pris en charge par le site, donc le prix estimé au total de rachat est celui au final qui sera versé sur le compte (sauf problème observé à la livraison, comme un produit non conforme aux règles).
  • Gibert Joseph : même principe on y revend, on nous propose une somme, mais après au moment de finaliser la transaction surprise, il faut choisir le mode de livraison, soit on peut déposer les livres dans un boutique (gratuit), il y en a une sur Dijon, mais je n’ai pas envie de faire 160 km aller-retour pour déposer des livres, donc j’ai choisi l’expédition, et la j’ai vu ma cagnotte amputée d’une dizaine d’euro en choisissant Mondial Relay, un peu plus par la poste. Mais il y a après plusieurs modes de payement : une tirelire chez le bouquiniste, qui rapporte un peu plus mais oblige à acheter chez Gibert Joseph, ou versement sur le compte bancaire, ou Paypal.
  • Amazon rachète : Même principe, sauf que l’argent est un bon d’achat sur Amazon, hors je ne suis pas une grosse consommatrice sur Amazon, j’y a donc vendu que ce qui y était repris et que les deux autres sites ne me rachetaient pas. J’ai pu profiter des derniers jours de ce service, car il a pris fin le 31 août. Avantage, il n’y a pas de frais d’expédition, Amazon les prends en charge.

Au final, je suis contente d’avoir fait un peu de vide dans mes affaires, cela m’a permis de libérer de la place dans mes étagères sans avoir à essayer de refourguer cela en cadeaux. Souvenez-vous de la box de livre Once Upon a Book, je n’avais eu que des déceptions, le roman, au final j’avais fini par l’offrir à une amie pour m’en débarasser. Les autres j’ai réussi à en revendre un sur ces sites, les autres sont toujours sur mes bras, mais je ne désespère pas, ils finiront bien par partir, d’ailleurs en regardant un est rachetable sur momox actuellement.

Ma première rentrée en tant que titulaire

Je vais vous parler un peu de mon boulot pour une fois.

trousse

Cette année, c’est ma première grosse rentrée, ma seconde dans ma vie de prof, mais celle-ci n’a rien à voir par rapport à celle de l’année dernière puisque je suis TITULAIRE ! Je vois les nombreux avantages de cette situation en voici une liste :

  • Pas de semaine à titre gracieux à l’ESPE à faire, fini l’année avec que 9 heures devant tes élèves à mentir sur tes absences sur le reste de la semaine :

 » Le mercredi jeudi je suis dans un autre établissement, mais jeudi-ci je peux vous prendre pour déplacer les heures de cours parce que je n’ai rien dans l’autre établissement  » oui c’est foireux.

  • Mes élèves se poseront aussi moins de question, va expliquer à ta classe que t’es inspectée en octobre, février et avril… (Bon heureusement j’avais deux classes, j’ai eu une visite conseil avec chacune des classes, et celle de titularisation avec celle qui a eu la première visite en octobre)
  • Pouvoir faire des heures supplémentaires librement, de l’accompagnement personnalisé avec mes élèves, car avouons-le, l’année de stage, ben tu ne peux rien faire, même quand ton formateur académique te dit que tu n’as pas le droit aux heures sup’ annuelles, mais que tu peux pour les éventuelles, et qu’après le rectorat dit non on ne paye pas… ben ton chef d’établissement lui il vient et te dit :  » Arrêtez, on ne peux pas vous payer on ne veut pas que vous fassiez du bénévolat « . (Bon j’ai réussi à faire l’organisation du CAP candidat libre c’est déjà ça).
  • Pouvoir avoir une note administrative décidé par le proviseur, l’année dernière, il a voulu l’augmenter,. Le rectorat, une fois encore, a dit non, stagiaire tu peux pas :D.
  • Faire du tutorat auprès des élèves, car une fois encore, on peut pas me payer pas possible, alors le proviseur à partir du mois de mars, me disait ben non pas cette année, l’année prochaine ! Je m’en suis faite une raison.

Oui car je fais partie des rares chanceuses (et chanceux) qui ont pu être titularisé dans le même établissement que celui où l’année de stage a été effectué, c’est mon choix j’en ai été ravie.

J’avais donc cet avantage le jour de la pré-rentrée, par rapport aux autres néo-titulaires arrivant dans mon établissement, de connaître mon équipe pédagogique, les collègues du secteur général, le fonctionnement du lycée…

Je suis contente aussi parce que outre le fait de passer de 9 heures / semaines, je passe à 20 heures, 21 heure en comptant l’Accompagnement personnalisé, mais je suis aussi professeur principal des secondes. Je vais avoir la joie de les aider à trouver des stages, à passer une tonne de coup de fil parce qu’ils n’arriveront pas à en trouver ça me réjouis d’avance -mais ça m’énervera bien assez tôt à mon avis :D-.

Je suis heureuse de retrouver en ce début d’année, mes élèves de l’année dernière et d’en découvrir des nouveaux/nouvelles.

L’ambiance n’est d’ailleurs pas la même entre les secondes et les terminales, les unes sont bruyantes, même si elles travaillent, les autres sont tout jeunes et calmes, encore un peu intimidé par l’établissement, surtout pour ceux qui arrivent dans l’établissement (car certains étaient déjà présent l’année dernière dans l’établissement).

Ma lancée dans le sport

J’ai depuis quelques temps, envie de faire du sport, moi la fille qui a été dispensé plus de 3 ans sur les 4 que j’ai passé au lycée  ! Moi qui faisait tout pour fuir le sport (même si j’ai fais de la danse, de la gymnastique petite et de la voile adolescente enfin ce dernier n’est pas le plus pénible hein).

On ne va pas se mentir, je n’aime toujours pas courir, j’ai testé un jour avec mon collègue, on courrait 2 min, marchait 2 min parce que sinon je ne tiens pas. Une fois, pas deux.

11142412_1426611070976126_1160616445_n

Mais depuis les dernières vacances, je suis régulièrement les leçons en live sur Domyos.

Avantages :

– C’est gratuit
–  Je peux rester chez moi
– Il y a un coach en face qui te motive même si tu es derrière ton pc
– Le large choix de cours

Inconvénients

– Le coach ne peut pas te reprendre en cas de mauvaise posture
– Il y a un cours, mais un qui m’énerve, car l’image saute donc pour suivre correctement c’est pas le top, les autres cours pas de soucis
– Il faut se plier aux horaires (mais après il y a des cours en ligne à la demande, mais payant cette fois et ça reste raisonnable).

Sur le site, je fais les cours de Yoga, Body light (renforcement musculaire), Body Energy (cardio et muscu), le step (celui qui plante et qui m’énerve). Ce n’est pas toujours le même prof car cela dépend du jour et de l’heure à laquelle je le fais et ce n’est pas mal car chacun a ses petites habitudes. Si l n’y a pas de séance en live, ils en mettent une enregistré pour ne pas se retrouver le bec dans l’eau.

En plus pour les séances que je réalise, il ne faut pas beaucoup de matériel : baskets (sauf yoga), un step (et encore pas obligé t’avance chez toi en matérialisant une zone de step, et moi je prend la wii balance board), des haltères (mais la encore tu peux ruser avec des petites bouteilles d’eau), un tapis de sport, après cela dépend de ce qu’on fait, mais le site indique ce qui est requis sur le côté, mais tout n’est pas toujours utilisé, comme le yoga, il parle de sangle, mais jusqu’à présent je n’en ai pas eu besoin.

Je me suis ainsi réconciliée avec le sport, en faisant plusieurs séances par semaine, sans rechigner, pour me muscler un peu.

J’ai choisi cette option principalement parce c’est gratuit, il faut dire, car sur Instagram, j’ai vu les guides tel que le Bikini body guide (un truc comme ça) et le top body challenge de Sonia Tlev. Certes, les résultats observés sont souvent impressionnants, mais 40 € ça m’a refroidi un peu. Tout comme le fait d’avoir un programme à suivre : exos les lundi, mercredi et vendredi, cardio le mardi et jeudi repos le samedi dimanche. Je trouve ça un peu contraignant pour moi, alors que la je peux faire quand j’en ai envie, surtout le week end et si je suis trop KO en rentrant du lycée je peux me permettre de ne rien faire 🙂 mais j’admire les filles qui font le TBC.

Sur ceux, je retourne à mon tricot 🙂

Je déménage !

Comme dit le titre, je vais déménager, mais pas de blog, juste de maison ^^. Ce qui explique un peu ma longue absence. Revenons au dernier article publié, depuis j’ai préparé un autre article, mais je voulais de belles photos et je n’ai pas trouvé le temps ou j’ai oublié aussi et donc pas d’article publié mais il viendra promis.

Ainsi, depuis le 23 juin, je suis allée à Rennes, j’ai passé mes concours, vu ma grande tante qui vit en Bretagne par la même occasion. Puis au retour j’ai passé un week-end en plein flippe en attendant les résultats du concours (surtout le dimanche, je ne vous dit pas dans l’état dans lequel j’étais…). Puis le lundi est venu et j’ai décidé de m’occuper l’esprit parce que je ne pouvais pas tenir comme ça jusqu’à l’annonce, surtout que j’hésitais sur quoi faire quand ils allaient tomber. Et vers 16 h ce jour la la réponse est tombée : ADMISE !  Soulagement incroyable je ne vous dit pas.

S’en est suivi l’attente de l’annonce des résultats de l’académie qui a eu lieu le 4 juillet : Académie de Dijon, mon 5ème vœu mais cela me va car ce n’est pas trop loin de chez moi encore. J’ai ensuite fait les vœux dans l’académie, attendu le 21 juillet pour savoir que j’allais à Châtillon-sur-Seine (cette fois-ci vœux n°1 et n°2) donc contente j’ai donc pu chercher un appartement aller en visiter deux jours plus tard et dire je le prend pour l’un d’entre eux. Le 1er août j’ai ainsi signé le bail et je déménage officiellement le 16 août la bas comme je travaille encore.

Il a donc fallu voir pour des meubles, l’assurance, l’électricité, internet (vital !), la location de camionnette, faire les cartons (qui ne sont pas finis j’arrive pas à les faire avec le boulot qui me fatigue et m’occupe les après-midi).

 

Côté travail j’ai recommencé plus tôt que prévu (2 juillet au lieu du 7) ce qui fait que dès le 9 j’étais en arrêt de travail (le premier de ma vie) car je n’avais pas pu me reposer ni vraiment décompresser après le stress des épreuves… Je n’ai pas eu de regret quand le médecin m’a donné cet arrêt même si ça signifiait du salaire en moins. Et j’arrête ça jeudi soir et franchement, j’en suis ravie je commençais à en avoir marre un peu, c’était bien pour les études à petite dose, mais faire ça tout le temps je ne peux pas, chaque année à la fin de l’été je ressentais un soulagement de savoir que je n’aurais plus à y aller chaque jour.

 

Enfin, je ne déménage pas seule, car depuis une semaine j’ai un nouvel habitant à la maison qui va me suivre et m’occuper un peu, même s’il passe pas mal de temps à dormir. Il s’agit de Sweety, mon petit chaton de 3 mois que j’ai eu pour mon anniversaire (cadeau en avance). Cela va me permettre de ne pas être seule. Et donc je fais maintenant partie des blogueuses à chat avec maintenant un VRAI chat ^^ (et plus mes chats en crochets). (J’uploaderais une photo depuis mon téléphone sur l’article pour la montrer mais elle est aussi visible sur Instagram ^^).

 

Sur ceux je vais tenter de faire des cartons ! Et vous aurez des nouvelles une fois installé dans mon nouveau chez moi.

Bento n°156

Voici une nouvelle fois un bento

2013-12-09 06.46.28-pola

J’avais aussi envie d’écrire, je regardais les photos sur mon ordinateur, et mes bentos que je faisais l’an passé. Le choc, sur plusieurs points

* Ma chambre : mon étagère ou j’ai réalisé certaines photos et ses alentours : vide sans rien que c’est beau, maintenant, c’est plein de laine, de carton avec de la vaisselle que j’achète pour mon futur chez moi pour je ne sais pas quand (j’en reparlerais un peu plus bas ^^).

* Mes bentos ! Ah qu’ils étaient beau, pas uniquement fait de restes, mais travaillés. L’envie me manque, le temps aussi parfois, car le soir je me pose dans mon fauteuil devant mon bureau, et j’ai du mal à m’y bouger sauf pour le repas. Et le week end je travaille ce qui me motive encore moins. Mais je pense que ce qui me plait aussi dans tout ça, c’est venir, publier parler. Pas juste mettre une photo de bento dire voila c’est mon bento il y a ça ça ça et ça bye bye, donc je traine comme ça je raconte ma petite vie.

Quand je dis que le temps me manque, ma chambre est un foutoir, papa ça te fera bien rire ça je le sais, tu connais ma tendance à mettre le bordel dans ma chambre mais tu sais aussi que quand je vais plus tenir je vais tout balancer à travers la pièce et tout ranger tip top et la je me reconnais un peu en toi, à vouloir que tout soit bien propre, bien rangé.

En même temps j’ai pas envie de me lancer dans l’effort de tout bouger pour le moment avec tout ce qui se prépare avec la fin de mes études et mon concours, d’ailleurs j’ai réussi les écrits cette année -YOUPI- et je vais à Rennes passer les oraux à la fin du mois, donc un dossier à finir/faire (rayer la mention inutile) pour le 13 juin. Sans compter le ppt, le ppt du TER pour le master…. ça me fatigue rien que d’y penser. L’avantage, depuis la fin des écrits, je n’ai plus de palpitations au cœur, donc plus besoin de médicaments, je suis donc plus zen qu’en avril…

La surprise aussi c’est qu’avec le concours de la session 2014, pour l’année de stage avec un M1 en poche (quasi le M2), je passe au mouvement national (yeah) ce qui veut dire : Déménagement ! J’ai prévu le coup donc avec mes achats vaisselle, et je rêve déjà de retrouver un chez moi personnel, en me remémorant Munich et mon petit studio, à penser comment organiser un déménagement, louer une camionnette, récupérer des cartons (parce que j’ai PLEIIIINNNN de livres, entre le tricot, la cuisine, les mangas (aux alentours de 200 tomes qui trônent sur mon étagère, et les romans qui sont fort nombreux eux aussi… Ben j’en ai pas fini ). J’aime vivre chez maman, c’est rassurant, il n’y a trop rien à faire, le repas c’est elle bien souvent, le linge aussi. Mais avoir son chez soi c’est pas mal non plus, déjà ne pas l’entendre rouspéter le soir quand elle rentre c’est appréciable, où quand il y a un truc qui ne va pas (exemple, la avec le soleil on vit dans le noir, mais moi pour travailler je laisse mes volets ouverts, donc si la porte de séparation reste ouverte à son retour on déguste un peu, même si mon frère est sorti juste pour aller chercher à goûter dans la cuisine…)

Enfin, elle n’est pas le principal intérêt de vivre seul, mais parfois je me dis que c’était bien seule, j’avais mon studio, je sortais quand je voulais, je rentrais quand ça me chantais, je recevais des ami(e)s qui me mangeaient mes petits gervais à la banane dans mon sommeil et me cachaient les verres cassés, se réveiller à 6h et trouver M. l’ukrainien debout devant ton lit et dire j’vais en cours alors qu’il avait quasi pas dormis. Aider les voisines, une lors de son installation est venue me voir car elle avait des soucis, une autre je l’ai connu car j’arrivais pas à avoir internet et j’ai été toquer chez elle car je savais qu’elle elle l’avait (Merci QQ et son bruit si reconnaissable et le fait d’avoir des amies chinoises) et la recueillir en pleine nuit car elle s’est retrouvée dans le couloir, ses clefs dans sa chambre (coup classique). Même si on communiquait dans des langues qui ne sont pas les notre à la base c’était sympa (ben oui une française, des chinoises en Allemagne, tu parles en Anglais c’est logique !) En tout cas, je recommande l’Erasmus à tous ceux qui peuvent c’est quelque chose de magique !

Bon je vais m’arrêter là vous avez eu un assez grand pavé à lire ^^

Cet article a été rédigé en plusieurs fois sur une envie d’écrire. Je le publie ce matin avant de partir pour la semaine manger des galettes et boire du cidre à gogo !

Bento n°155

2013-12-03 06.48.07-pola

Petit retour des bentos, on passe au 155ème.

Je me souviens de ce bento, je l’avais préparé pour mon retour en stage en lycée professionnel. Et au final je l’avais mangé deux jours plus tard car le jour la j’avais fini par manger au restaurant pédagogique.
J’aurais limite pu le sortir pour les bentos autour du monde lancé par Delphine de ma passion bento lorsque l’escale était en Hongrie ;).

Sinon je fini mes études et c’est dur ! J’ai le mémoire à faire (50 pages dur dur), le C2i2e dont je ne sais pas si j’irais au bout à cause du temps qui me manque et que pour le concours version 2014 ça ne serait plus obligatoire… et faire le dossier du concours même si je ne sais pas si je serais admissible la date officielle des résultat est le 26 mai alors en attendant c’est le stress un peu. Sans compter que j’ai la VMC sur le toit qui fait un bruit monstre depuis jeudi matin pour dormir c’est le top, et vive les maux de tête… surtout quand je suis à une semaine d’un don de plaquettes (j’ai pas le droit aux anti douleurs une semaine avant alors je dors au lieu de me shooter xD).

Du côté cuisine, je ne cuisine pas trop, mais j’achète ! Beaucoup de vaisselle vintage, des assiettes, des mugs, des pots (parfois vous en voyez défiler sur mon instagram à droite quand j’en achète). Je me prépare pour partir de chez ma mère ça sera déjà ça en moins à acheter.

Et pour ma petite boutique, j’ai eu une proposition pour tenir un stand à la foire exposition de chez moi pour un salon dédié à la femme. Mais vu le prix du stand pour 6m² je n’y serais pas car je n’ai aucune garantie de récupérer ma mise de départ en vendant sur place où même par la suite en prenant des commandes où en laissant l’adresse de ma boutique sur A Little Market. Alors je préfère m’assurer mon salaire ce jour là que d’en dépenser xD.